les réseaux sociaux sont morts, vive les blogs

Les réseaux sociaux sont morts, vive les blogs !

Et si la tendance pour 2019 allait vers une désertion des réseaux sociaux par les créateurs de contenus ? Cliquez pour tweeter

J’évolue, vous le savez, dans la blogosphère voyage et nous avons sur Facebook, nos lieux de RDV où nous échangeons régulièrement sur nos pratiques, les tendances du marketing et du digital, la professionnalisation du secteur. L’un des sujets qui revient régulièrement est celui du fonctionnement des algorithmes de Facebook et d’Instagram  (je rappelle que Facebook a racheté Instagram en 2012 et que de fait, les deux réseaux sociaux tendent à fonctionner de la même façon).
De petites râleries contre la perte de visibilité des publications non sponsorisées (c’est-à-dire non payées), nous en sommes aujourd’hui à un véritable dégoût de ces plateformes par certains créateurs de contenus.

Au-delà des échanges sur les groupes FB, sur Twitter et souvent sur Instagram, on peut commencer à lire ici ou là des billets énervés et bien pensés qui dénoncent les diktats du géant américain.

Pour résumer, Facebook est accusé de cacher les publications afin de pousser à la consommation d’achat de publicité. Comme personne ne vit dans le pays des Bisounours, force est de constater que c’est parfaitement exact. Remarquez il n’y a là aucune nouveauté et nous connaissons depuis longtemps les desseins de Facebook.
Là ou la nouveauté réside, c’est dans la volonté clairement affiché de certains et certaines de ne plus subir cette loi facebookienne.

Le grand vilain algorithme de Facebook et d’Instagram

Je reviendrais dans un prochain billet sur les critères de visibilité de Facebook et d’Instagram mais voici en quelques mots comment l’algorithme fonctionne :

  • seul 10 à 15% de vos followers voient vos posts (souvent moins)
  • Facebook prend en compte, pour décider de montrer ou non vos publications, plusieurs critères plus ou moins compréhensibles pour nous, simples utilisateurs :

– l’engagement (c’est à dire les échange que vous avez avec vos followers)
– le temps passé sur vos publications par vos followers
– la pertinence de vos publications
– l’heure et le jour de publication
– les sources externes contenues dans vos publications …

Ce que l’on constate, c’est que les règles changent assez régulièrement, et que certaines publications qui fonctionnent très bien peuvent tout à fait perdre tout engagement d’un coup d’un seul sans aucune explication rationnelle. Un coup dur pour tous ceux qui utilisent les réseaux sociaux comme source de visibilité et qui doivent s’adapter en permanence.

Miser sur les réseaux sociaux : un véritable danger ?

les réseaux sociaux sont morts, vive les blogs

Lorsque les réseaux sociaux ont pris toute la place dans nos habitudes et nos quotidiens, nous n’avons manqué d’exprimer notre joie. C’était génial de pouvoir communiquer avec la terre entière, d’être au plus près de nos communautés, d’interagir avec elles en direct, de se faire des amis … Les entreprises ont pu créer des liens de proximité avec leurs clients, développer leur image de marque, leur notoriété … Tout un champ de possibles extraordinaires s’est ouvert pour tous et nous nous sommes engouffrés dans ce nouvel univers, bientôt happés par la course aux likes, aux chiffres, aux followers et au temps perdu.

Si les réseaux sociaux offrent des opportunités extraordinaires, ils sont aussi une source de frustration terrible.

Entre la difficulté de faire croitre sa communauté, d’être visible au milieu de ses concurrents, de toujours produire du contenu de qualité et régulièrement, de comprendre et de suivre les changements d’algorithme, de s’adapter aux besoins de ses followers … le tout multiplié par 1, 2, 3 voir 4 réseaux sociaux (FB, IG, Snapchat, Linkedin, Twitter pour ne citer que les plus courants), il y a de quoi devenir fou non ?

Et tout ceci prend un temps fou. Animer une communauté, lui proposer du contenu de qualité, répondre à ses interrogations, prendre des photos, les améliorer pour un plus joli rendu, suivre d’autres comptes pour engager, se laisser séduire et liker, admirer, commenter … C’est du boulot à plein temps !

Mais qui est produit sur des supports qui nous ne appartiennent pas.

Et si demain Facebook disparaissait ? Si Instagram changeait complètement son fonctionnement et décidait de faire payer un abonnement mensuel à ses utilisateurs ? Et si une faille de sécurité était si béante que chacun de nos comptes étaient piratés ? Que deviendrait-il de nos publications, de notre temps passé sur ces plateformes ?

Plus rien du tout. Nous aurions travaillé des heures et des heures pour finalement si peu.

Je ne suis pas du tout dans un film de science-fiction lorsque j’évoque ces risques … de nombreux comptes Instagram ont déjà été piratés contraignant leur propriétaire à repartir de 0.

Vive les blogs !

Alors quelle est la solution ? Quitter les réseaux sociaux ? Je ne serai pas aussi catégorique.

La nécessité est je pense, de réduire nos dépendances aux réseaux sociaux. Non seulement à titre personnel (bien qu’après tout, chacun fait bien ce qu’il veut de son temps libre) mais surtout à titre professionnel.

Voici quelques pistes de réflexion :

  • Tout d’abord, bien choisir les réseaux sociaux sur lesquels se positionner. Facebook, Instagram, Twitter … n’ont pas les mêmes objectifs, les mêmes utilisateurs, les mêmes codes. Il est inutile d’être partout si c’est pour être vu nul part.
  • Revenir à ses propres supports : blogs, podcasts … des supports sur lesquels vous avez la main et dont vous maitrisez le fonctionnement (bien que Google est aussi très fort pour brouiller les pistes sur ses critères de référencement naturel)
  • Oublier un peu le nombre de likes et revenir à la base des réseaux sociaux : le partage et les échanges.
  • Ne pas hésiter à calculer la valeur/temps : ce temps passé sur Facebook, combien me rapporte-t’il en terme d’engagement, de vue, de likes et ne pas hésiter à comparer avec ce que vous rapporte le temps passé sur un autre réseau social, à faire une autre tâche …
Longtemps on a prédit la mort des blogs. Vous verrez qu'en 2019, ils reviendront en force ! Cliquez pour tweeter

2019 : soyons stratégiques

A me lire, vous pourriez être tentés de vous dire que les réseaux sociaux ne sont pas fait pour votre activité et qu’il sont une grande perte de temps. Je vous arrête tout de suite, ce n’est pas le cas.
Seulement, en 2019, il faudra plus que jamais être stratégique et résoudre l’équation délicate entre son plaisir, ses objectifs, ses besoins et ceux de ses utilisateurs/clients/prospects/communautés.

Choisir c’est bien , faire le bon choix, c’est mieux.

Et pour tous ceux et celles qui doutent, n’hésitez pas à me faire signe, je vous accompagnerais avec plaisir dans la recherche de votre équilibre digital 🙂

 

Comment 2019 va marquer la renaissance des blogs !

Partagez ce contenu !
Tags: No tags

33 Responses

Leave a Comment